Les bouffons cyniques.

À propos des blocages organisés par les agriculteurs, ce jour, Gérard Larcher, président « Les Républicains » du Sénat, déclare, sur BFM TV « … les agriculteurs ont utilisé toutes les méthodes. Quand on n’est pas entendu, il y a un moment où l’on hausse le ton. Ça fait partie du débat démocratique … » Il répondait ainsi à un journaliste qui l’interpellait sur le fait que, la veille, Gérard Darmanin, ministre de la minorité présidentielle, avait déclaré, sur TF1 …. «  On ne répond pas à la souffrance en envoyant les CRS … »

Il y a quelques éborgnés chez les gilets jaunes qui ont dû se pincer deux fois . Mais sans doute, dans la tête de Darmanin, la souffrance des Gilets Jaunes était-elle feinte !

Certains ne sont pas en reste sur d’autres sujets:

Eric Cioti déclare que la censure partielle de la loi sur l’immigration : « … prive le peuple de sa souveraineté… . » S’il fait référence aux sondages qui affichent que 70 % des Français approuvent la loi, on peut alors s’étonner qu’au printemps 2023 le même Eric Cioti et une très large majorité de son groupe parlementaire aient appelé à voter la retraite à 64 ans, contre l’avis de plus de 70 % des Français qui ne voulaient pas de cette réforme.

On pourrait, dans la même veine, citer ceux qui s’offusquent de l’agression russe en Ukraine, mais ne trouvent rien à redire à l’occupation israélienne de la Palestine et le massacre en cours de plus de 25 000 Palestiniens à Gaza, au risque de génocide, comme le souligne la CJI.

Bref, tous ces gens-là, ne sont pas à une contradiction prête, l’essentiel, pour eux, étant que l’on ne remette pas en cause leur sacro-saint modèle de société ultra libérale.